Congo : Les organisations de la société civile se mobilisent pour améliorer la gouvernance forestière

 Le Forum pour la gouvernance et les droits de d’homme (FGDH) et AZUR  Développement  en partenariat avec le Fern ont organisé  courant le mois de mai un atelier de validation des outils des projets ENRTP intitulé « lutter contre la déforestation en reliant FLEGT et REDD+ ». Cette rencontre de trois jours a permis  aux participants  de bénéficier des connaissances  nécessaires sur  des questions liées à la gouvernance forestière. Des outils pratiques qui vont aider les défenseurs de l’or vert de  résoudre les problèmes de  la gestion durable des ressources naturelles.   

Focalisé sur le plaidoyer en faveur de l’amélioration de la gouvernance forestière en République du Congo, cet atelier de formation a connu la participation des délégués des plateformes des organisations de la société civile comme  la Plateforme pour la gestion durable des forêts (PGDF), le Cadre de concertation des organisations de la société civile et des populations autochtones sur la REDD+ (CACO REDD), ainsi que des Ong (Forum pour la gouvernance et les droits de d’homme, d’AZUR Développement), les représentants des Ong  du département de la Sangha, soit 19 participants au total.

Durant les trois jours des travaux en atelier, les participants  ont travaillé sur trois  documents  essentiels, à savoir : le guide d’observation externe des forêts, la stratégie de plaidoyer du projet et les indicateurs de suivi de la gouvernance forestière. Ces échanges  ont permis aux différents participants de recueillir les contributions, les commentaires et  l’acceptation de ces outils de connaissances par ces organisations de la société civile. Ceux-ci  vont  aider ces acteurs de la société  civile  à   identifier les mauvaises pratiques afin d’améliorer la gouvernance forestière.

Cet atelier  qui s’est tenu dans le cadre  de la lutte contre la déforestation en reliant FLEGT et REDD+, est un projet régional financé par l’Union européenne  qui regroupe les pays suivants : le Cameroun, le Ghana, le Liberia et la République du Congo.

Au Congo Brazzaville, ce projet va alimenter  les discutions entre les différents partenaires et  de mutualiser les bonnes pratiques entre REDD+ (réduction des émissions liées à la déforestation, a la dégradation des forets, la gestion durable des forêts, la conservation et le renforcement de carbone entre ) et FLEGT (Gouvernance, commerce et application de la législation forestière) d’une part et d’autre part d’améliorer le respect des exigences liées aux droits des communautés locales et autochtones.

Flaure Elysée TCHICAYA

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :