Congo-Brazzaville : le laborantin du district de Mayéyé n’a pas été expulsé pour son militantisme

A Mayéyé, dans le département de la Lékoumou à plus de 450km au sud-est du Congo Brazzaville, l’unique laborantin du centre de santé intégré, Arnaud Bob Mabanza, est bel et bien dans la localité et exerce ses activités politiques et professionnelles dans toute quiétude. Les rumeurs sur les réseaux sociaux annonçant son expulsion par le sous-préfet  de Mayéyé, Ngoma Ngouma Simon, suite à ses activités politiques et son appartenance à l’Union des Démocrates Humanistes (UDH)-Yuki, parti de l’opposant Guy Brice Parfait Kolelas (PAKO) sont fausses concluent les recherches de Congo Check. https://www.congocheck.net/congo-brazzaville-le-laborantin-de-la-region-de-mayeye-na-pas-ete-expulse-pour-son-militantisme/

En effet une publication du site BrazzaNews dans sa livraison du 15 mars 2021 publiait « URGENT : Le sous-préfet de Mayéyé, département de la Lekoumou a demandé le départ du seul Laborantin du Centre de santé intégré de Mayéyé. Motif: il est soutien de PAKO. Il ne veut pas voir les affiches de PAKO dans district. La population de Mayéyé s’oppose au départ de leur Laborantin. Le laborantin s’appelle NGOMA NGOUMA SIMON».

Dans cette publication il faut reconnaitre une manque de précision sur le nom du laborantin du centre de santé intégré (CSI) de Mayéyé qui ne s’appelle pas Ngoma Ngouma Simon, plutôt  Arnaud Bob Mabanza.

Les concernés démentent et appellent à la vigilance face aux infox

Joint au téléphone, Simon Ngoma Ngouma constate que «c’est une fausse information » avant de poursuivre, « j’ai même demandé au laborantin d’apporter un démenti sur Brazzanewex en question. Ces genres de publication est une manière de salir l’image d’une autorité. La réalité est que le laborantin est dans l’Union des Démocrates Humanistes (UDH) Yuki, parti de l’opposant Parfait Kolelas où il serait le délégué national. Il y a un mois ce parti n’était pas structuré au niveau du district il a organisé des descentes dans le district sans passer voir l’autorité  locale pour une autorisation pour dérouler ses activités comme l’exige la loi. Etant fonctionnaire, il ne pouvait pas abandonner son service, sans même donner son programme faire des descentes dans des villages du district. Je lui ai fait des reproches après cela tout est rentré en ordre. Il a battu campagne, des effigies de son candidat affichées dans la localité et nous sommes surpris de voir cette publication de BrazzaNews», a-t-il fait savoir.

Indigné, Arnaud Bob Mabanza pense plutôt que « cette publication est faite par des gens mal intentionnés. C’est vrai qu’on avait une brouille il y a un mois de cela, le sous-préfet m’avait interpellé, on s’était assis et trouvé un compromis donc il n’y a pas un problème, nous sommes dans la paix ici, curieusement on m’appelle pour dire qu’il y a quelqu’un qui a écrit sur Brazzanews  que le sous-préfet cherche le départ du laborantin de Mayéyé J’avais rassuré le sous-préfet de répondre à Brazzanews pour apporter un démenti.  Le sous-préfet est pour moi comme un grand frère», explique Arnaud.

Signalons que dans le district de Mayéyé la campagne et les élections ce sont déroulés dans la quiétude et sans incident majeur jusqu’à la publication des résultats plébiscitant le président Denis Sassou Nguesso à 88% de voix.

NZIKOU-MASSALA Marien

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :