Congo : Un forum multi-acteur sur la gouvernance forestière dans la Sangha

Au Congo, la lutte contre les changements climatiques, contre l’exploitation illégale des forêts et la conservation des écosystèmes forestiers présente des faiblesses dans sa pratique. Pour tenter de porter quelques pistes de solution à une gestion durable des forêts auxquels le Congo aspire, un forum multi-acteurs sur la Gouvernance forestière locale a été organisé du 21 au 22 septembre dernier à Ouesso dans le département de la Sangha.

Réunissant près  d’une trentaine de participants venus de la société civile,  le secteur privé, les autorités locales,  les communautés locales, des populations autochtones et de l’administration clés, les partenaires au développement, ce forum  multi-acteur sur la gouvernance forestière locale a été organisé par l’Observatoire Congolais des droits de l’Homme (OCDH) en partenariat avec la Rencontre pour la Paix et les Droits de l’Homme (RPDH) avec l’appui technique de FERN sous le financement  de Foreign Commonwealth and Development (FCDO).

Ce forum visait à : Sensibiliser les acteurs locaux sur la gouvernance forestière ; Renforcer le dialogue entre les autorités locales, le secteur privé et les communautés locales et populations autochtones ; Renforcer la synergie entre les acteurs locaux pour une meilleure responsabilisation de chacun d’eux.

Plantant le décor de la formation, Franck LOUFOUA-BESSI, représentant de RPDH a «présenté les avancées, les faiblesses ainsi que les défis en matière de la gouvernance forestière en République du Congo tout en mettant l’accent sur le cadre juridique et institutionnel qui garantit la transparence». 

Après le mot de bienvenue des organisateurs prononcé par Alain OYANDZI, Directeur de l’Antenne de l’OCDH dans la Sangha, pour sa part Diane TCHITOULA KANDO, Vice-Présidente du Conseil Départemental représentant le Préfet du département empêché, a prononcé le mot d’ouverture.

Ouvrant les travaux du forum, elle a convié les participants «à suivre avec attention les communications qui leur seront faites afin de leur permettre d’approfondir les réflexions et leurs capacités sur les questions de gouvernance forestière», car selon elle, ce sont  des «notions si importantes pour une gestion rationnelle des ressources naturelles provenant des forêts congolaises en générale et celles de la Sangha en particulier », a-t-elle insisté.

Après avoir planté le décor à travers des présentations introductives par Nina Kiyindou Yombo, une série de présentation sous forme de panel a eu lieu où les acteurs par corporation, se sont tour à tour succédés au créneau pour développer des thématiques correspondant à leurs tâches quotidiennes en matière de gouvernance forestière locale.

Ce forum rentre dans le cadre des activités du programme Forêt Gouvernance Marche et Climat (FGMC) appuyé techniquement par Fern et piloté par l’OCDH en partenariat avec RPDH.

Marien Nzikou-Massala

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :